Vous cherchez des solution d'accesibilité pour ERP Vous souhaitez en savoir plus sur l'AD'AP Vous aménagez des logements pour des personnes en perte d'autonomie
  
Découvrez Sensoring le bouton d'appel tactile trans-vitre Arrêté du 8 décembre 2014
Télechargez la réglementation
 Découvrez SecretTouch l'interrupteur tactile trans-matériaux





ACCESSIBILITE: découvrez le bouton d'appel Sensoring
qui fonctionne à travers la vitrine

BORNE D'APPEL
La borne d'appel est placée à l'intérieur de votre vitrine. Elle est visible et actionnable de l'exterieur, par contact tactile sur la vitrine.
Elle comporte un système lumineux indiquant son bon état de fonctionnement
Elle informe l'usager de la prise en compte de son appel par un changement d'intensité lumineuse et par un changement de couleur. Elle est facilement repérable
Elle est visuellement contrastée.

CARILLON
Le carillon est situé à l'intérieur de votre établissement.
Il est placé sur une prise 220V.

Le carillon est composé de:
  • un boitier avec prise européenne 220V
  • une led bleue de bon état de fonctionnement
  • un bouton de changement de mélodie
    un bouton de changement d'intensité sonore
La borne d'appel est composée de:
  • un boitier en PMMA madreperia 12mm
  • un transceiver avec antenne
  • un câble d'alimentation 12V DC
  • une touche tactile
  • un jeu de leds bleues de témoin de fonctionnement
  • un jeu de leds vertes d'indication d'appel


OPTIONS
Programmateur adaptant le fonctionnement de la borne d'appel aux heures d'ouverture de l'établissement

TECHNOLOGIE
La technologie tactile permet à la personne souhaitant se signaler d'actionner la borne d'appel par simple contact sur la vitrine.
Le changement de couleur et d'intensité lumineuse indique la prise en compte de l'appel.

ACCESSIBILITE: la loi n° 2014-789 du 10 juillet 2014 adoptée


L'accessibilité des Etablissements recevant du public est une obligation légale : tous les ERP existants doivent se mettre en conformité avec la réglementation accessibilité pour le 1er janvier 2015 au plus tard. Sont concernés par cette loi « tous les bâtiments, locaux et enceintes dans lesquels des personnes sont admises, soit librement, soit moyennant une rétribution ou une participation quelconque, ou dans lesquels sont tenues des réunions ouvertes à tout venant ou sur invitation, payantes ou non », qu'il s'agisse de structures fixes ou provisoires, publiques ou privées. Plus de 650 000 établissements recevant du public sont recensés en France.

Cinémas, théâtres, magasins, bibliothèques, écoles, restaurants, hôtels, hôpitaux, gares, mairies, lieux de culte, etc. sont des ERP qui entrent dans le cadre de la loi.

Les ERP neufs dont le permis de construire a été déposé à compter du 1er janvier 2007 respectent quant à eux la nouvelle réglementation sur l'accessibilité des bâtiments aux personnes handicapées. L'obligation d'accessibilité porte sur les parties extérieures et intérieures, et concerne les circulations, une partie des places de stationnement automobile, les ascenseurs, les locaux et leurs équipements.


Article 4
Dispositions relatives aux accès à l'établissement ou l'installation.
I. - Usages attendus :
Le niveau d'accès principal à chaque bâtiment où le public est admis est accessible en continuité avec le cheminement extérieur accessible.
Tout dispositif visant à permettre ou restreindre l'accès au bâtiment ou à se signaler au personnel doit pouvoir être repéré, atteint et utilisé par une personne handicapée. L'utilisation du dispositif doit être la plus simple possible.
II. - Caractéristiques minimales :
Pour l'application du I du présent article, l'accès au bâtiment ou à des parties de l'établissement répond aux dispositions suivantes :
1° L'accès est horizontal et sans ressaut :
Lorsqu'il ne peut être évité, un faible écart de niveau peut être traité par un ressaut à bord arrondi ou muni d'un chanfrein et dont la hauteur est inférieure ou égale à 2 cm. Cette hauteur peut être portée à 4 cm si le ressaut comporte sur toute sa hauteur une pente ne dépassant pas 33 %.
Lorsqu'une dénivellation ne peut être évitée, une rampe respectant les valeurs de pente indiquées au a du 2° du II de l'article 2 notamment lorsque cette rampe est en cours d'utilisation, est aménagée afin de la franchir.

Cette rampe est, par ordre de préférence :
- une rampe permanente, intégrée à l'intérieur de l'établissement ou construite sur le cheminement extérieur de l'établissement;
- une rampe inclinée permanente ou posée avec emprise sur le domaine public. L'espace d'emprise permet alors les manoeuvres d'accès d'une personne en fauteuil roulant;
- une rampe amovible, qui peut être automatique ou manuelle.

Une rampe permettant de traiter un dénivelé présent à l'accès du bâtiment présente les caractéristiques suivantes :
- supporter une masse minimale de 300 kg;
- être suffisamment large pour accueillir une personne en fauteuil roulant;
- être non glissante;
- être contrastée par rapport à son environnement;
- être constituée de matériaux opaques.
Une rampe permanente ou posée ne présente pas de vides latéraux.
Une rampe amovible est stable et assortie d'un dispositif permettant à la personne handicapée de signaler sa présence au personnel de l'établissement, tel qu'une sonnette.

Ce dispositif de signalement répond aux critères suivants :
- être situé à proximité de la porte d'entrée;
- être facilement repérable;
- être visuellement contrasté vis-à-vis de son support;
- être situé au droit d'une signalisation visuelle, tel qu'un panneau, pour expliciter sa signification;
- comporter un système indiquant son bon état de fonctionnement, dans le cas d'une rampe amovible automatique;
- être situé à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m, mesurés depuis l'espace d'emprise de la rampe et à plus de 0,40 m d'un angle rentrant de parois ou de tout autre obstacle à l'approche d'un fauteuil roulant.

L'usager est informé de la prise en compte de son appel.

Les employés de l'établissement sont formés à la manipulation et au déploiement de la rampe amovible.

2° Repérage :
Les entrées principales du bâtiment sont facilement repérables et détectables par des éléments architecturaux ou par un traitement utilisant des matériaux différents ou visuellement contrastés.
S'il est prévu, le numéro ou la dénomination du bâtiment est situé à proximité immédiate de la porte d'entrée.
Tout dispositif visant à permettre ou restreindre l'accès au bâtiment ou à se signaler au personnel est facilement repérable visuellement par un contraste visuel ou une signalétique répondant aux exigences définies à l'annexe 3, et n'est pas situé dans une zone sombre.
3° Atteinte et caractéristiques minimales :
Les systèmes de communication entre le public et le personnel ainsi que les dispositifs de commande manuelle mis à la disposition du public répondent aux exigences suivantes :
- être situés à plus de 0,40 m d'un angle rentrant de parois ou de tout autre obstacle à l'approche d'un fauteuil roulant;
- être situés à une hauteur comprise entre 0,90 m et 1,30 m.
Le système d'ouverture des portes est utilisable en position « debout » comme en position « assis ».
Lorsqu'il existe un dispositif de déverrouillage électrique, il permet à toute personne à mobilité réduite d'atteindre la porte et d'entamer la manoeuvre d'ouverture avant que la porte ne soit à nouveau verrouillée. Le bouton de déverrouillage de la porte présente un contraste visuel et tactile par rapport à son environnement.
Les éléments d'information relatifs à l'orientation dans le bâtiment répondent aux exigences définies à l'annexe 3. Tout signal lié au fonctionnement d'un dispositif d'accès est sonore et visuel.
S'il existe un contrôle d'accès à l'établissement, le système permet à des personnes sourdes ou malentendantes ou à des personnes muettes de signaler leur présence au personnel et d'être informées de la prise en compte de leur appel. En particulier et en l'absence d'une vision directe de ces accès par le personnel, les appareils d'interphonie sont munis d'un système permettant au personnel de l'établissement de visualiser le visiteur.

Lors de leur installation ou de leur renouvellement, les appareils d'interphonie comportent :
- une boucle d'induction magnétique respectant les dispositions décrites en annexe 9. Les spécifications de la norme NF EN 60118-4:2007 sont réputées satisfaire à ces exigences;
- un retour visuel des informations principales fournies oralement.

En savoir plus : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029893131

Vous cherchez une rampe pour compléter votre dispositif :
Nos partenaires vous proposent plusieurs solutions de rampes amovibles ainsi que de rampes encastrées.

Les Agendas D’accessibilité Programmée (AD’AP) permettent aux différents acteurs, qui n’auront pas achevé les travaux dans les temps, de s’engager sur un calendrier précis et resserré de travaux d’accessibilité sans être inquiétés des sanctions pénales prévues en cas de non-accessibilité.



AVEZ-VOUS PENSE A TRANSFORMER LE MOBILIER EN INTERRUPTEUR TACTILE ?


Pilotage de l'éclairage de chevet par Secret-Touch, intégré à l'arrière du montant en bois


L'interrupteur tactile trans-matériaux Secret-Touch s'adapte à tout matériau isolant tel que le bois, mdf, aggloméré, corian®, pierre, ardoise, verre, plexiglass, composites.

Placez-l'interrupteur Secret-Touch à l'intérieur d'une table de chevet ou d'un bureau pour piloter l'éclairage, placez-le sous un plan de travail pour piloter la hotte ou système lumineux.

Pilotage de l'éclairage de la salle de bain par Secret-Touch, intégré à l'arrière de la paroi verticale du lavabo

Pilotage de l'éclairage d'appoint par Secret-Touch, intégré sous le plan de travail de la cuisine